Union Nationale des Etuveuses de Riz
du Burkina Faso

Réseaux sociaux

Facebook Twitter Flus RSS

Nos partenaires

PROJET D’APPUI AUX ÉTUVEUSES DE RIZ ET À L’AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE (PARISA)

PROJET D’APPUI AUX ÉTUVEUSES DE RIZ
ET À L’AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE
(PARISA)
Octobre 2015 à septembre 2017

PARISA est un projet financé par Oxfam Allemagne. La durée du projet est de 24 mois, débutant le 1er octobre 2015 et se terminant le 30 septembre 2017.

Les principales bénéficiaires du PARISA sont les groupements et les unions d’étuveuses membres de l’UNERIZ et leurs ménages respectifs.

Mise en contexte :
L’idée du projet est d’améliorer la sécurité alimentaire des populations, à travers un accroissement des quantités et une amélioration de la qualité du riz étuvé commercialisé par les femmes étuveuses, membres de l’UNERIZ. L’amélioration de la sécurité alimentaire passera par une augmentation de la quantité de riz étuvé de qualité consommée par les ménages ruraux et urbains.

Aussi, il s’agit également de renforcer les capacités des unions et des groupements d’étuveuses membres de l’UNERIZ, pour qu’elles deviennent des entreprises d’économie sociale rentables, capables de répondre efficacement aux exigences de la demande urbaine, tout en respectant l’environnement. Le projet contribuera alors à la réduction de la pauvreté des femmes étuveuses de riz en milieu rural à travers l’amélioration de leurs revenus.

Objectif du projet :
L’objectif du projet est de contribuer à l’accroissement des revenus des femmes étuveuses et à l’amélioration de la sécurité alimentaire au Burkina Faso.

De façon spécifique, il s’agit d’accroitre la capacité des unions des femmes à mettre sur le marché du riz étuvé de qualité.

Résultats attendus :
• Les étuveuses s’approvisionnent en paddy de qualité et en quantité suffisante et elles ont accès aux crédits financiers adaptés à leur activité d’étuvage.
• La qualité du riz étuvé est améliorée et répond aux exigences des consommateurs.
• La quantité du riz étuvé consommée s’est accrue.

Stratégie du projet :
Aussi, la stratégie qui sera privilégiée dans ce projet pour assurer la durabilité des résultats, est le faire faire. L’équipe du projet ne se substituera pas aux étuveuses pour la réalisation des principales activités, mais il s’agit de les accompagner progressivement pour renforcer les capacités des groupements et des unions, favorisant ainsi le transfert de connaissances et/ou de compétences.

Le projet adoptera une approche entrepreneuriale et vise à ce que les groupements et les unions bénéficiaires deviennent des entreprises viables, économiquement et financièrement au sein de l’UNERIZ. Aussi, le projet réalisera concrètement des formations pour l’acquisition de connaissances et/ou de compétences afin qu’elles développent leur activité, et partir à la conquête du marché avec un riz de bonne qualité.

Soutenir l’émergence et la valorisation de l’économie locale en Afrique (SEVE), une ONG créée en 2008, contribuera à la mise en œuvre du projet, à travers son capital relationnel pour faciliter la distribution du riz étuvé à Ouagadougou.